Vous avez vécu une expérience douloureuse ?

Vous êtes hanté par les souvenirs
d’une expérience difficile ?

“Après cela, je n’étais plus la même” – Sophie – Temse

“Je ne peux même plus croire que je me plaignais continuellement depuis 3 ans”, raconte Sophie, 31 ans, après sa 5ème session d’EMDR. Mes discussions avec mon thérapeute précédent m’ont bien aidée, mais depuis mes séances d’EMDR, c’est comme si je me sentais plus légère. Je n’ai plus de crises de panique et j’ai retrouvé le sommeil. Je reprends enfin ma voiture sans crainte pour aller faire des courses. Jamais je n’en aurais espéré autant”.

Sophie a eu un accident de voiture lors duquel son compagnon à été mortellement atteint. Elle-même n’a été que légèrement blessée mais depuis elle dit ne plus être la même personne. Elle n’arrivait plus à dormir, se sentait tendue en permanence et n’osait plus prendre sa voiture. Au point que Sophie a été mise en arrêt de travail. Et à la maison elle était complètement apathique et pleurait tout le temps.

Sophie a été victime, à l’instar de nombreuses autres personnes, d’une expérience traumatique.

Lors d’une telle situation, le cerveau n’est plus capable de traiter ni d’intégrer les évènements de manière efficace. Le souvenir de l’évènement traumatisant reste donc actif dans l’esprit et dans le corps de la personne. Elle sait que l’évènement est passé, mais elle n’arrive pas à le digérer.

Il y a beaucoup d’autres évènements qui peuvent influencer fortement la vie des individus. Et pas uniquement des situations évidentes comme un accident de voiture, une attaque, un comportement déviant,… Certains évènements que l’on ne lie pas directement au trauma peuvent en effet nous mettre dans le même état de stress ou d’impuissance. Par exemple un deuil, un changement professionnel ou de soudaines mauvaises nouvelles.

Ci-dessous vous trouverez des exemples de situations pour lesquelles l’EMDR sera d’une grande aide.

Exemples d’expériences difficiles

Accident

Sophie a vécu un accident de voiture. Après le traitement, elle a pu repenser à l’accident de voiture sans être dépassée par ses émotions. Ses plaintes ont diminué. La solution n’a pas été donnée par le thérapeute. Elle a intégré ces évènements désagréables au reste de ses évènements de vie. Ensuite, elle s’est ressentie comme débarrassée d’un poids sur les épaules.
Sophie peut maintenant raconter cet évènement de son passé à partir d’un autre angle, et avec un sentiment plus positif. Elle n’a pas oublié ce qui s’est passé, mais elle le vit différemment.

Attaque avec violence

Marc, 39 ans, a monté il y a quelques années un magasin d’alimentation de proximité. Il a été la victime d’une agression très violente. Il a reçu de nombreux coups et a dû séjourner à l’hôpital. Ses problèmes physiques ont été traités très rapidement, mais il était mort de peur à l’idée de retourner travailler et de risquer de revivre le même scénario. Grâce à l’EMDR il a retrouvé le sommeil et a pu recommencer à travailler. Il a décidé d’être plus présent auprès de sa famille. Il a choisi de se réorienter professionnellement et de travailler comme employé administratif. Aujourd’hui, il peut repenser à son agression sans que cela ne le perturbe et même se dire qu’il a eu beaucoup de chance.

Agression

Myriam a 42 ans. Lorsqu’elle était étudiante, elle a subi une agression en rentrant d’une soirée. Depuis elle a développé toutes sortes de peurs. Elle a du mal à regarder les gens dans les yeux et ne sort presque pas. Elle est aussi souvent envahie de sentiments de honte et de culpabilité.

Grâce à l’EMDR, cette situation a pu être réintégrée harmonieusement dans ses expériences. Elle recommence petit à petit à sortir de chez elle sans avoir peur et ses sentiments de culpabilité ont tout à fait disparu. Après le traitement d’une autre situation traumatisante liée à son passé, elle peut ranger ses sentiments de honte. Elle peut à nouveau faire des projets et reprendre les commandes de sa vie.

Maladies et problèmes médicaux

Thomas a 16 ans et a subi récemment une opération à la gorge. L’intervention s’est bien déroulée mais il a beaucoup saigné et il a dû être recousu. Alors que l’intervention était bénigne, Thomas a cru qu’il pouvait étouffer et mourir. Il n’a plus osé manger d’aliments solides et ses peurs ont augmenté rapidement. Après des séances d’EMDR, les étranges sensations que ressentait Thomas au niveau de la gorge ont disparu. Il a recommencé à manger quelques tartines, puis la vie normale a repris le dessus.

Perte soudaine d’un être cher

Le mari d’Agnès est décédé après un long combat contre le cancer. Le choc a été énorme. Les non-dits étaient nombreux dans leur relation. L’EMDR a permis de traiter les souvenirs pénibles liés au décès mais aussi d’autres souvenirs en rapport avec la solitude et le sentiment de culpabilité. Agnès a pu démarrer le travail de deuil et gérer son sentiment de solitude. Ses sentiments de culpabilité ont fait place à la sérénité et au calme.

Mauvaise nouvelle

Outre le traitement d’évènements pénibles qui surgissent au cours de la vie, l’EMDR est aussi utile pour affronter le choc que l’on peut recevoir à l’annonce de mauvaises nouvelles.

Merel a 32 ans. Elle s’est retrouvée en état de choc après qu’un camarade d’école de sa fille avait été victime d’un très grave accident de la route. Elle a directement pensé: “Et si cela avait été ma fille ? …” L’EMDR a permis de laisser partir cette pensée effrayante et de vivre à nouveau joyeusement avec son enfant sans trop la protéger.

En resumé

L’EMDR peut être utilisé pour traiter des expériences pénibles. Peu importe que l’évènement soit clairement identifié ou non et quelle que soit son origine ou le moment où il s’est produit. Nous savons que certains évènements de vie difficiles peuvent avoir un impact traumatisant lorsqu’ils ne sont pas traités correctement par le cerveau.

Nous pouvons heureusement nous libérer de ces expériences difficiles grâce à des séances d’EMDR efficacement menées par des practictioners reconnus.

Cliquez ici pour découvrir directement le déroulement d’une session d’EMDR!