iCagenda - Calendar

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

iCagenda - Event List

Aucun évènement à venir!
  • EMDRdreamstimefree 225554

Eye Movement Desentitisation and Reprocessing. C'est le nom de la thérapie qui aide à retraiter des expériences négatives, à la base de problèmes ou de symptômes lourds à porter par le client.

  • Mouvements des yeux

L'EMDR est surtout connu par sa technique des mouvements des yeux (aussi nommé stimulation bilatérale). Il est demandé au client, sans bouger la tête, de suivre du regard les doigts du thérapeute, c'est-à-dire de bouger les yeux horizontalement de gauche à droite et de droite à gauche.

  1. Stimulation bilatérale

Les mouvements des yeux ont une préférence parce qu'ils semblent selon les études, produire le plus d'effets. Mais toucher les genoux, utiliser le tac-scan avec des buzzers ou stimuler de manière auditive à l'aide d'un casque sont aussi des alternatives valables. 

  • Comment se déroule une séance d'EMDR ?

Le praticien EMDR accompagne le patient dans son processus de guérison en devenant son partenaire pour un voyage destiné à éliminer le traumatisme passé bloqué dans son système nerveux.
Au début d’une séance ordinaire d'EMDR, le praticien aide le patient à repérer exactement le problème ou l’événement qui sera la cible du traitement. Pendant que les pensées et les sentiments remontent à la surface, le praticien et le patient travaillent ensemble pour stimuler les mouvements des yeux qui accompagnent l'expérience brièvement rappelée. Pendant que les mouvements des yeux sont stimulés, les émotions sont libérées.
Les séries successives et assez brèves de mouvements des yeux (30 secondes à quelques minutes) continuent jusqu'à ce que les émotions soient neutralisées et que l'événement passé devienne associé par le patient à des pensées et des sentiments positifs à son propre sujet, comme : « Je réalise maintenant que ce n'était pas ma faute ».

  • Combien de séances sont nécessaires avant de commencer l’EMDR ?

Cela dépend de la complexité de l’histoire du patient, de sa capacité à « s’auto-apaiser » et à utiliser les différentes techniques de contrôle de soi pour diminuer la perturbation potentielle qui peut survenir pendant le traitement. Le praticien doit enseigner au patient ces techniques pendant la phase de préparation. La durée requise pour cette phase sera différente pour chaque client. Dans la majorité des cas, le traitement actif devrait commencer après une à trois séances.

  • Combien de séances d’EMDR sont nécessaires ?

Le nombre de séances nécessaires dépend du problème et de l'histoire spécifiques à chaque patient. Cependant, les études ont démontré qu'un traumatisme simple peut être traité en moins de trois séances dans 80-90% des cas. Même si chaque événement inquiétant n'a pas besoin d'être traité un à un, la durée de la thérapie dépendra de la complexité de l'histoire. Dans une étude, 80% des victimes civiles de multiples traumatismes n'ont plus eu de PTSD après approximativement six heures de traitement (cinq à six séances d’une heure et demi). Une étude sur des anciens combattants ayant vécu des traumatismes de guerre a indiqué qu'après douze séances, 77 % ne souffraient plus de leur syndrome de stress post-traumatique initial.
Normalement, une séance d'EMDR dure de 60 à 90 minutes. La longueur de la séance dépend d'un certain nombre de facteurs, tels que la nature et l'histoire du problème, le degré de traumatisme, les circonstances spécifiques du jour particulier et de la tolérance du patient pour les séances plus longues.

  • Quels sont les effets négatifs possibles ?

Comme avec toute forme de psychothérapie, il peut y avoir une augmentation provisoire de la détresse. Des souvenirs douloureux non-résolus peuvent émerger. Certains patients peuvent éprouver des réactions pendant une séance de traitement que ni eux ni le praticien n’auraient pu prévoir, comme un niveau élevé d’émotion ou de sensations physiques. Après la fin de la séance, le re-traitement de l’information émotionnelle liée à l’incident ou au matériel qui a été évoqué, va continuer à agir. Des rêves, d’autres souvenirs, d’autres émotions inhabituelles peuvent se manifester. C’est généralement un signe qu’un travail en profondeur est en train de se faire.

  • Est-ce que je vais revivre le traumatisme aussi intensément que la première fois ?

La plupart des patients ne sont conscients que d'une ombre de l'expérience traumatique initiale, alors que d'autres la sentent à un degré plus fort. À la différence de nombreuses autres thérapies, les patients traités avec l’EMDR ne sont pas invités à revivre le trauma intensément ni durant des périodes prolongées. Avec l’EMDR, quand il y a un niveau élevé d’intensité, il dure seulement quelques instants et diminue ensuite rapidement. S'il ne diminue pas rapidement de lui-même, le praticien a été formé pour aider à faire baisser l'intensité. Le patient a aussi été formé, avant de commencer l’EMDR, à des techniques permettant de soulager immédiatement une détresse qui s’avèrerait trop intense.